Nouvelle-Calédonie, territoire français au cœur de l’océan Pacifique

coucher de soleil Nouméa
Point de vue sur le port de Nouméa au coucher du soleil

La Nouvelle-Calédonie, territoire français à l’autre bout du monde, au large des côtes australiennes, et non loin de sa cousine la Polynésie, est souvent boudée par les touristes. Et pourtant, cette île regorge tellement de trésors ! C’est un véritable petit paradis !

La Nouvelle-Calédonie, son histoire, sa culture

La Nouvelle-Calédonie, terre des kanaks, est riche en histoire et en culture. Dans les nombreux musées de la capitale Nouméa, vous pourrez en apprendre davantage sur la culture kanak et l’histoire du pays. Si je devais vous conseiller qu’une seule visite, ce serait évidemment le centre culturel Tjibaou, berceau de la culture kanak et mélanésienne.

La Nouvelle-Calédonie a accueilli des bagnards, mais aussi des mineurs. Pour en savoir plus sur ce pan de l’Histoire, je vous conseille de visiter le Fort Teremba dans la commune de Moindou sur la côte ouest, ou encore l’ancienne mine de Tiebaghi tout au nord de la côte ouest. Si la culture du café vous intéresse, n’hésitez pas à faire un détour à l’Ecomusée de Voh, toujours sur la côte ouest.

coeur de voh
Coeur de Voh
lagon trou bleu
Le trou bleu, sanctuaire sacré des kanaks
lagon voh nouvelle calédonie
Voler en ULM au dessus du lagon est une expérience inoubliable !

La Nouvelle-Calédonie, ses paysages, sa nature

L’île abrite quelques 3000 espèces endémiques, et a la chance d’avoir le plus grand lagon du monde. Elle arbore des paysages divers et variés, allant des plages paradisiaques, aux terres sèches et arides des anciennes mines de nickel, en passant par la brousse, la mangrove et la végétation luxuriante.

Au nord de la côte ouest, vous retrouverez les anciennes mines de nickel, tandis qu’au sud, c’est la terre des cow-boys calédoniens. L’un des plus beaux joyaux de la Calédonie est évidemment le Cœur de Voh, rendu célèbre par le photographe Yann Arthus Bertrand. Le vol en ULM au-dessus du lagon et de la mangrove est l’une des plus belles expériences à vivre en Nouvelle-Calédonie.

Le Bonhomme de la Roche Percée à Bourail, une formation rocheuse étonnante, est un incontournable quand on fait un roadtrip sur cette côte.

Pour faire de belles randonnées et découvrir un peu plus la nature calédonienne, je vous conseille le Parc des Grandes Fougères dans la commune de Farino, vous aurez peut-être la chance d’apercevoir un cagou, oiseau endémique de l’île. Ou encore, le Domaine de Deva à Bourail.

bonhomme de bourail
Le Bonhomme de la Roche Percée à Bourail
domaine de deva bourail
Domaine de Deva
domaine de deva lagon
Vue sur le lagon depuis le Domaine de Deva
parc des grandes fougères nouvelle calédonie
Le parc des Grandes Fougères porte bien son nom !

La côte est est très différente de la côte ouest, elle est plus humide et il y a beaucoup plus de végétation. La région de Hienghène est le berceau de la culture kanak. Si vous voulez faire un séjour en tribu, c’est là qu’il faut se rendre ! La poule et le sphinx sont des formations rocheuses tout aussi incroyables. De ce côté de l’île, vous aurez aussi l’occasion de découvrir quelques cascades.

Enfin, dans le Grand Sud, la terre est rouge et sèche. Vous pourrez y découvrir le barrage de Yaté et faire du kayak dans le Parc de la Rivière Bleue.

La Nouvelle-Calédonie, ses îles, son lagon

Une des meilleures activités quand on se retrouve face au plus grand lagon du monde et à une mer bleu turquoise, c’est évidemment le snorkeling ! Des poissons multicolores, en veux-tu, en voilà, des tortues marines, des dauphins, des requins pointe noire, des raies manta, la plongée est idéale pour découvrir la faune et la flore marine.

La Nouvelle-Calédonie jouit de nombreuses îles et îlots. Les plus grands sont évidemment l’île des Pins et les îles Loyauté, Lifou, Ouvéa, Maré et Tiga. Mais la plupart des communes ont la chance d’avoir le long de leurs côtes quelques îlots à découvrir également. A Nouméa par exemple, vous pourrez faire un petit tour sur l’îlot Canard, l’îlot Maître ou encore l’îlot Amédée et son superbe phare.

phare Amédée
Le phare Amédée au large de Nouméa
lagon îlot Amédée
La vue sur le lagon depuis le phare Amédée
Ile des Pins
Piscine naturelle de la baie d'Oro

La Nouvelle-Calédonie, sa cuisine, ses influences

Evidemment, qui dit Pacifique, dit fruits exotiques, poissons et crustacés. La cuisine calédonienne fusionne les traditions kanaks avec les influences asiatiques et françaises. Le repas traditionnel est le bougna, un plat composé de viande ou de poisson, de différents féculents, le tout enroulé dans des feuilles de bananiers. A côté de ça, les spécialités de la brousse sont le bœuf et le cerf. Dans les îles, vous trouverez plus facilement de la vanille. Pour découvrir différents produits locaux, rien de tel que de faire un tour au marché.

plat gastronomie nouvelle calédonie
Un repas gastronomique à base de poisson cru

La Nouvelle-Calédonie est peut-être boudée par les touristes, car elle est très éloignée de la métropole, et c’est bien dommage ! Elle a tellement à offrir et n’a rien à envier à sa cousine la Polynésie : des paysages à couper le souffle, des plages paradisiaques, une richesse culturelle, et des habitants vraiment chaleureux.

POUR ALLER PLUS LOIN


Camille

Cela fait depuis quelques années que je voyage régulièrement, de nombreux citytrips et quelques voyages longues distances. Je suis également très gourmande et j'aime découvrir de nouvelles adresses. J'aime aussi partager mes découvertes, qu'elles soient en lien avec le voyage, la gastronomie, l'écologie, la culture ou tout autre sujet qui me tient à coeur.

Discutons !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.