Taste of Paris, un festival de la haute gastronomie

Fin mai, j’ai participé un dimanche après-midi à la troisième édition du festival gastronomique « Taste of Paris » sous la magnifique nef du Grand Palais. Pour l’occasion, le lieu se transforme en véritable paradis pour les gourmets avec une vingtaine de restaurants éphémères tenus par les plus grands chefs de la scène parisienne. Le casting de cette année était particulièrement réussi avec de grands chefs trois étoiles comme Guy Savoy (La monnaie de paris) ou Frederic Anton (Pré Catalan) mais également des stars montantes souvent révélées par les émissions de télé-réalité comme Pierre-Sang Boyer ou encore Jérémie Izarn (gagnant de l’édition Top Chef 2017).

Sur son stand, chaque chef propose un plat signature ainsi que quelques créations originales pour les entrées et les desserts. Chaque commande est facturée entre 7 et 12 euros et même si les portions sont un peu plus petites que dans les restaurants cela permet de se faire vraiment plaisir en contrôlant ses dépenses. Les cuisines sont ouvertes, on peut donc voir les différentes brigades travailler et souvent c’est le chef en personne qui vous servira votre plat et échangera un petit mot avec vous !

Taste Of Paris
Taste Of Paris
Taste Of Paris
Taste Of Paris

Pour l’entrée, direction le stand de Thierry Marx un chef que j’adore pour la meilleure salade tomate-mozzarella de ma vie accompagnée de fraises et d’arôme de vanille. Après plusieurs hésitations et de longues minutes d’errance entre les stands pour être certaines de ne rien louper, je décide de reprendre une entrée à base de petits pois, oignons, muscades et truffes pour goûter la cuisine de Frederic Anton. Mention spéciale pour ce chef qui est vraiment adorable, j’ai fait ma petite minute groupie pour demander un selfie ! Côté plat, je sais depuis le début que je veux me tourner vers les saveurs asiatiques de Kei Kobayashi : pas de plats végétariens au menu mais je décide de prendre quand même les ravioles au homard dans son bouillon épicé, un véritable délice. Les saveurs sont subtiles et parfaitement équilibrées, j’ai envie de découvrir davantage la cuisine de ce chef très rapidement. Il a tellement de choix pour les desserts que c’était surement le plus grand moment d’hésitation mais mon amour pour les tartes au citron l’emporte et je décide de goûter la réalisation graphique du chef Syvestre Wahid que je ne connaissais pas du tout. Comme Kobayashi une belle découverte qui donne envie d’en savoir plus !

Taste Of Paris
Taste Of Paris
Taste Of Paris
Taste Of Paris

Globalement, j’ai vraiment adoré cette expérience culinaire au festival « taste of Paris ». C’est une occasion extraordinaire de goûter de la très grande cuisine pour des prix raisonnables mais également de voir les brigades travailler et d’approcher les chefs étoilés. Avec les menus affichés et les petites portions que l’on peut goûter, je trouve qu’il est facile de se faire une idée du style de cuisine des différents chefs pour savoir si on a envie de réserver une table dans le futur dans le vrai restaurant. D’un point de vue plus pratique, les visiteurs sont nombreux (environ 30 000 sur 4 jours) et il est parfois difficile de trouver une place assise pour déguster son plat ce qui peut gâcher un peu le plaisir pour certaines personnes. Pour réguler le nombre de visiteurs, il existe deux billets par jour la session « journée » de 11h à 16h ou la session « soirée » de 19h à minuit. J’ai choisi d’y aller le dernier jour, le dimanche midi et la queue pour les différents restaurants éphémères était très raisonnable car je n’ai jamais attendu plus de 10-15 minutes pour un plat. Si vous avez l’occasion l’année prochaine, je vous conseille vraiment ce festival qui vous plonge pour quelques heures dans l’univers confidentiel de la haute gastronomie : vous en ressortirez forcément des étoiles pleins les yeux et le palais !

Taste Of Paris

Plus d’infos sur le festival Taste Of Paris sur le site web officiel.

Découvrez nos bonnes adresses en France et partout dans le monde dans la rubrique Food Trotters !

Voyages et Cuisine du monde

Solène

Je dois mes premiers voyage en solo à mes études: deux mois à Buenos Aires, quatre à Hambourg et un an au Pays-Bas. Maintenant j'ai 28 ans je suis ingénieure dans le domaine de l'énergie et je pars en vadrouille sur mon temps libre. J'ai ouvert mon blog MyLittleRoad en 2014 comme une prolongation des carnets manuscrits que je tenais auparavant pour me souvenir des lieux, des rencontres et des sensations uniques que l'on ressent en voyage.

Discutons !